La guerre en Ukraine et les tensions d’approvisionnement qu’elle engendre ont conduit à une hausse sans précédent des ambitions sur les ENR à l’échelle mondiale. Au point de rendre possible le respect de la trajectoire climatique de 1,5 °C ?