​DÉCRYPTAGE – Après une baisse continue jusqu’à la fin des années 2000, le taux de décès d’enfants de moins de 1 an augmente depuis 2012. Un phénomène mal compris et trop peu analysé.