​Pour la première fois de son histoire, la Nouvelle-Calédonie voit sa population baisser, avec des conséquences importantes sur certains secteurs d’activité, notamment en raison des départs du territoire dus à l’instabilité institutionnelle et à la crise du Covid.