​« Nous gardons le cap sur l’objectif d’autonomie en 2030, car les potentiels ENR physiques sont suffisants pour atteindre un mix électrique 100% ENR locales…C’est techniquement possible avec les technologies