​La France possède le deuxième domaine maritime mondial. Et elle veut mieux connaître son trésor. L’Hexagone va séquencer le génome de milliers d’espèces peuplant ses eaux métropolitaines et d’outre-mer, afin d’élaborer une « cartographie génétique » de sa