​En utilisant le 49.3 sur la partie dépenses du projet de loi de finances 2023, l’exécutif a passé à la trappe plusieurs mesures qu’avait votées l’opposition lors de l’examen de la mission Outre-mer, la semaine dernière. Mais pour ne pas froisser les élus ultramarins, certains amendements ont été maintenus dans la version finale du texte.