S’il en était besoin, la troisième édition du « budget vert » de l’État – présenté dans le cadre du projet de loi de finances 2023 – montre à quel point la crise énergétique affecte la transition climatique. Le document fait notamment état d’un quasi doublement des dépenses jugées défavorables à l’environnement, conséquence de la mise en place des « boucliers tarifaires » sur le gaz et l’électricité.