​Le 28 novembre 2022, l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a publié sur son site, une nouvelle expertise sur les risques liés à l’exposition de la population antillaise à la chlordécone. Dans cette dernière publication, l’Agence confirme que « ces risques peuvent être fortement réduits en respectant l’ensemble des recommandations émises, concernant la consommation de certains aliments issus de circuits informels ».