​Ce mardi était publié sur le site de l’Anses un rapport sur les risques liés à l’exposition de la population antillaise au chlordécone. Les malades se comptent par milliers, et plus uniquement les ouvriers de la banane. L’étude révèle de nouveaux conseils pour éviter l’exposition au pesticide.