​DÉCRYPTAGE – Il n’est pas exclu que l’année 2023 batte même le record de 2016, selon le service national britannique de météorologie.