​Une étude de la revue « Science » affirme que la société ExxonMobil disposait de prédictions sur le réchauffement climatique dès les années 1980.