Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires – édition Abonné


2022 a vu les cyberattaques se multiplier contre les collectivités locales, paralysant l’action de leurs administrations et de leurs services publics pendant plusieurs jours voire semaines. Sous-directeur stratégie de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), Yves Verhoeven dresse le bilan de l’année écoulée et détaille les moyens mis en œuvre par l’agence pour prévenir les futures attaques contre le secteur public local et accompagner élus et agents dans leur politique de cybersécurité. 

De nombreuses collectivités ou hôpitaux publics locaux ont été visés par des cyber-attaques en 2022 année ; quels sont les derniers chiffres en votre possession ? Comment expliquer ce phénomène croissant ?

Yves Verhoeven : A ce stade, nous n’avons pas encore de chiffres consolidés pour 2022. Mais la menace ne faiblit pas, notamment vis-à-vis des collectivités territoriales. En 2021, plus de 1 000 intrusions avérées ont été relevées et le phénomène des rançongiciels reste significatif, avec près de 200 cas. Sur les 1 000 attaques répertoriées, 19 % visaient des collectivités, 7 % des établissements de santé. S’y ajoutent bien sûr les cas dont nous n’avons pas connaissance…

Le secteur public local est-il[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous