Aujourd’hui, en France, une personne sur cinq a plus de 60 ans, ce chiffre va passer à une personne sur trois en 2060. Le vieillissement général de la population française va impacter durablement nos rapports à notre logement.

Les attentes seront marquées par un besoin fort d’adaptation aux capacités de ses occupants, une émergence de nouveaux besoins liés au maintien à domicile et le déploiement de nouvelles structures d’accueil des personnes âgées, qu’elles soient en perte d’autonomie ou non. Le Cerema propose un décryptage de l’enjeu de loger nos séniors.

Séniors, personnes âgées : une diversité de population
 – Les caractéristiques d’une perte d’autonomie qui augmente avec l’âge
 – Des personnes âgées attachées à leur domicile et à leur milieu de vie, mais qui craignent la solitude

L’adaptation de son logement : du confort au maintien à domicile
Anticiper la perte d’autonomie, se projeter
Des exemples de travaux destinés aux personnes âgées

Des habitats diversifiés lorsque l’autonomie se perd
 – Mener un recensement des logements accessibles
 – Développer l’offre de logement alternatif
 – S’engager dans un projet d’habitat inclusif
 – Accompagner la création de structures spécialisées

Un environnement adapté pour le confort et la qualité de vie des séniors
 – Rendre la ville lisible
 – Sécuriser la mobilité des aînés

CEREMA >> Etude complète