​En France, une fois soufflées les soixante bougies, une personne sur trois seulement reste sur le marché du travail.