​Les Assises de l’agriculture et de l’alimentation biologiques se déroulaient mardi 6 décembre, à Paris. Le ministre a répondu à certaines demandes, alors que la France a été critiquée à plusieurs reprises pour ne pas mettre des moyens à la hauteur de ses ambitions.