​L’arrêté de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, publié suite au passage sur la Guadeloupe de la tempête tropicale Fiona, fait des exclus. 22 communes de l’archipel sont concernées et seuls les dégâts provoqués par les coulées de boues et les inondations sont pris en compte.