​Le fournisseur de téléphonie mobile a été sanctionné à hauteur 300 000 euros pour le retard pris dans le déploiement de son offre aux Antilles-Guyane. Illiad, la maison mère de Free, pointe l’ingratitude de l’autorité des télécommunications.