​  Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a réclamé hier (dimanche 9 octobre) le déploiement d’une force armée internationale en Haïti, pays pauvre des Caraïbes  » paralysé  » par une crise sécuritaire  » dramatique  » sous l’emprise de bandes criminelles et sous la menace du choléra.