​Le CHU de La Réunion a pratiqué, le vendredi 4 novembre, deux greffes de tissus ovariens. Une première à La Réunion qui doit permettre à des patientes devenues stériles, suite à un traitement contre le cancer, d’avoir l’espoir d’avoir un enfant un jour.