Entre 2011 et 2020, les brevets déposés à travers le monde et consacrés à des technologies de production de dihydrogène (H2) bas carbone étaient deux fois plus nombreux que ceux concernant sa production à partir d’énergies fossiles. Tant et si bie…