Entre le rapport Jouzel et le discours des « Agros qui bifurquent », l’enseignement supérieur a été secoué par un vent de transition écologique à la rentrée. Coralie Rasoahaingo, du Reses, fait le tri des fausses avancées et des vrais progrès.