​Les difficultés d’accès au crédit et les enjeux liés à la rénovation énergétique commencent à peser sur l’immobilier, mais une demande toujours importante soutient le marché, sauf à Paris et en Ile-de-France.