​« L’Outre-Mer mieux servi que l’hexagone », c’est la petite phrase qu’a lâché ce matin le ministre délégué Jean-François Carenco à l’occasion de l’ouverture des Assises économiques des Outre-Mer. Il a donné un avant-goût du nouveau dispositif qui sera présenté dans deux jours.