DÉCRYPTAGE – Alors que la France compte 37 millions de joueurs réguliers ou occasionnels, selon l’étude menée par le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, les chercheurs s’accordent sur les dégâts provoqués par leur utilisation abusive.