En électricité, le nombre de clients supplémentaires ayant souscrit une offre de marché est de 204 000 nouveaux clients entre le 31 mars 2022 et le 30 juin 2022 (267 000 en moyenne par trimestre en 2021). Ce léger rebond est loin du rythme d’avant crise et est surtout dû au développement des offres de marché des fournisseurs historiques, qui ont gagné 158 000 nouveaux clients au deuxième trimestre 2022, alors que les fournisseurs alternatifs ont gagné 46 000 sites.

Au final, 12,3 millions de sites résidentiels (sur 33,9 millions – soit 36,4%) sont en offre de marché en électricité au 30 juin 2022.

En gaz naturel, 20 000 clients supplémentaires ont souscrit une offre de marché, contre 70 000 au T1 2022. Plus précisément, les fournisseurs historiques ont gagné 21 000 clients supplémentaires en offre de marché, tandis que les fournisseurs alternatifs ont perdus 1 000 sites.

Au final, 7.9 millions de sites résidentiels (sur 10,6 millions – soit 74.6%) sont en offre de marché en gaz au 30 juin 2022.

En électricité, le nombre de clients supplémentaires ayant souscrit une offre de marché au deuxième trimestre 2022 progresse avec 32 000 nouveaux clients (contre 15 000 au T1 2022).
Ces nouveaux clients se répartissent à l’identique entre les fournisseurs historiques et les fournisseurs alternatifs.

Au 30 juin 2022, 3,6 millions de sites sur un total de 5,2 millions étaient en offre de marché (soit 70,6%).

En gaz naturel, la situation évolue peu avec 643 000 sites sur un total de 656 000 qui demeurent en offre de marché (soit 98% ) dont 60% des sites chez les fournisseurs alternatifs et 40% chez les fournisseurs historiques. Les fournisseurs alternatifs et les fournisseurs historiques ont perdu chacun 2 000 sites en offre de marché au cours du deuxième trimestre 2022.

La part de marché des fournisseurs alternatifs en gaz, en volume de consommation, s’établit à 73,5%, contre 73,9% il y a un an.

Consulter l’ObservatoireTélécharger ce communiqué de presse