Moins de bébés et des personnes plus âgées: la France compte depuis le début de l’année plus de 68 millions d’habitants, soit une hausse de 0,3% sur un an, toutefois limitée par une baisse de la natalité et un niveau de mortalité élevé.
Au 1er janvier, 68.043.000 personnes vivaient en France, dont 65,8 millions en métropole et 2,2 millions dans les cinq départements d’outre-mer, selon des données publiées mardi par l’Insee.
La croissance de la population est principalement liée au solde migratoire (+161.000 personnes), soit la différence entre le nombre personnes entrées et celles sorties du territoire.