​Interrogé par le député martiniquais Johnny Hajjar sur le retour dans le capital de la banque d’investissement caribéenne, le gouvernement a indiqué que la porte restait ouverte. Mais plusieurs questions doivent être étudiées avant de prendre une décision.