En 2019, en Martinique, le nombre de personnes vivant dans une structure collective ou communauté (maison de retraite, internat, cité universitaire, établissement pénitentiaire…) s’élève à 5 500, passant de 1,3 % à 1,5 % de la population totale entre 2009 et 2019. Cette situation est proche de celle de la Guyane où la proportion de personnes vivant en communauté est de 1,2 % de la population totale, soit 3 300 personnes. Cette part est stable depuis 10 ans. En Guadeloupe, cette proportion a fortement augmenté, passant de 0,8 % de la population à 1,4 % de 2009 à 2019, soit 5 300 habitants.