​Pillages, pénurie de carburants, hôpitaux fermés… Des responsables de l’ONU ont décrit lundi une situation de « désespoir » humanitaire en Haïti devant le Conseil de sécurité qui va se pencher sur de nouvelles mesures contre les violences qui ravagent le pays.