​L’avocat biélorusse Ales Bialiatski, l’ONG russe Memorial et le Centre pour les libertés civiles ukrainien (CCL) ont reçu le prix Nobel de la paix, ce vendredi 7 octobre. Tous sont des critiques, directs ou indirects, de Vladimir Poutine et de son régime.