Les outils et données géographiques se multiplient autour de la question de l’éducation. Des publications récentes mettent en évidence les liens entre la situation socioéconomique des familles et la fréquentation des établissements scolaires. La refonte de la carte de l’éducation prioritaire, qui doit débuter en 2023 pour s’achever en 2024, devra nécessairement tenir compte de ces paramètres de plus en plus visibles et discutés dans le débat public.