«C’est un rassemblement historique des parlementaires des départements des Outre-mer», soulignent les organisateurs de cette première édition des rencontres des députés 97. «Il s’agit de parler des difficultés similaires que nous avons sur nos territoires respectifs. Les choses doivent changer de braquet concernant les difficultés que rencontrent nos populations. C’est aussi de parler du rôle que nous devons porter au sein de l’Assemblée pour mieux faire entendre notre voix face aux 500 autres députés. Nos réalités sont différentes, nos difficultés sont bien plus grandes. On doit pouvoir avoir une place particulière dans l’hémicycle pour faire entendre nos réalités surtout au niveau de l’élaboration de loi et des décisions du gouvernement»

Cette rencontre a pour objectif « de réunir les forces vives de chaque territoire en mettant en place un séminaire de travail sur plusieurs thématiques afin de pouvoir être force de propositions concrètes». Durant ce séminaire, cinq thématiques seront abordées à savoir l’organisation des systèmes de santé en outre-mer, la vie chère: une cherté systémique, la coopération régionale (économique, culturelle, sportive) insuffisamment exploitée, aborder collectivement l’immigration, et la démocratie parlementaire.

Pour nourrir les débats, spécialistes et experts d’Outre-mer (médecins, anthropologues ou professeurs d’université) interviendront sur les divers sujets.

Davy Rimane a indiqué que «ce rassemblement doit aboutir à l’élaboration d’un document final qui doit être porté par la suite au gouvernement».