​En mars, les évacuations sanitaires seront plus encadrées. La signature prévue d’une convention entre les Samu, l’Agence régionale de santé et l’Assurance maladie consacrera la mise en place de nouvelles procédures. Il s’agit de rationaliser les dépenses et rendre plus performant un système jugé coûteux.