Alfred Jocksan lundi 14 novembre 2022

Dans le cadre de la 104e édition du congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France, la rencontre des élus des Outre-mer se tiendra au palais de congrès d’Issy les Moulineaux le lundi 21 novembre prochain en matinée, avec l’ambition de « Pouvoir Agir » sur la sécurité et le logement.

En prélude à l’ouverture du congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France qui se déroulera au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris, une rencontre des élus des Outre-mer aura lieu le 21 novembre au palais de congrès d’Issy les Moulineaux.  

Le ministre délégué aux Outre-Mer, Jean-François Carenco, clôturera la séance de travail de la matinée. Un changement de lieu qui s’est imposé pour des raisons techniques, selon la secrétaire générale de l’AMF, Murielle Fabre.

La matinée du lundi 21 sera marquée par deux temps forts, la sécurité et le logement, permettant aux élus de ces territoires (Guadeloupe, Martinique, Guyane, réunion, Mayotte, Nouvelle Calédonie, La Polynésie française, Saint Pierre et Miquelon, Wallis et Futuna) de s’exprimer et de dresser un panorama de la situation générale, d’aborder certaines spécificités et de faire des propositions.

La sécurité, en fil rouge

Pour les organisateurs, il s’agira sera un véritable temps d’échanges sur la situation spécifique de chaque département et collectivité.  Le fil rouge portera sur la sécurité en Outre-Mer, les constats et propositions et sur l’habitat social, comment offrir un logement décent pour tous et adapté aux besoins de chaque territoire. En revanche, les sujets concernant l’inflation ou l’eau, par exemple ne sont sont pas à l’ordre du jour. 

Au cours de cette 104e édition du congrès des maires, il sera dévoilé plusieurs enquêtes exclusives. Notamment une analyse financière des communes et des intercommunalités des cinq DROM, Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion et Mayotte.