Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires – édition Abonné


Le président de l’Association des petites villes de France, Christophe Bouillon, succède à Michel Fournier, qui avait lui-même remplacé Caroline Cayeux alors nommée au Gouvernement. A la tête de l’ANCT, le président de l’APVF pourra doper un programme qui lui tient à cœur : Petites Villes de demain.

Double changement à la tête de l’agence nationale de cohésion des territoires : après la nomination en tant que directeur de Stanislas Bourron, ancien directeur général des collectivités locales, c’est la présidence qui change de visage. Le patron de l’Association des petites villes de France (APVF) Christophe Bouillon a été élu à la présidence de l’ANCT, le bras armé de l’Etat pour l’aménagement du territoire. Il prend la suite du président par intérim Michel Fournier, le patron de l’Association des maires ruraux de France, qui est lui reconduit à la vice-présidence. Dans les faits, Christophe Bouillon succède surtout à Caroline Cayeux, qui avait pris la tête de l’Agence à sa création au 1er janvier 2020 avant de la quitter cet été quelques semaines après sa nomination au Gouvernement. La ministre avait ensuite dû démissionner de son poste après une polémique sur une déclaration de patrimoine jugée non conforme par[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous