​Depuis quelques mois, des Services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) constatent un retard dans le paiement de l’Allocation personnalisée d’autonomie par la Collectivité territoriale de Martinique. Une situation qui génère des difficultés de trésorerie dans « un secteur qui est déjà appauvri de professionnels », selon la présidente de l’Union régionale des organismes de service à la personne.