Un rapport de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche sur l’articulation des compétences des collectivités territoriales et de l’État dans les politiques nationales et territoriales de l’éducation conclut à des « divergences d’approches ». Il préconise de multiplier les outils de gouvernance partagée.