​L’indice de position sociale a été mis en place par l’éducation nationale en 2016 pour déterminer, à partir de la catégorie socioprofessionnelle des parents, le profil social des élèves et des établissements. Rendu public en octobre à la suite d’un recours en justice, il est désormais utilisé dans de nombreuses enquêtes journalistiques.