​Une étude américaine estime que les femmes qui ont utilisé régulièrement des produits de défrisage sont deux fois plus susceptibles de développer un cancer de l’utérus.