Embellir le territoire dans sa globalité, donner plus de place aux espaces verts, mais surtout aux fleurs, pour tendre à nouveau vers une caractéristique emblématique du territoire qui lui a valu son surnom d «’Île aux Fleurs ».Pour ce faire, la CTM a décidé de mettre en œuvre un programme permettant aux communes du territoire de pouvoir bénéficier de fonds dédiés au fleurissement des espaces publics.Ainsi, toutes les municipalités peuvent déposer leur projet en ce sens auprès de la CTM, et bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 90 % du montant total des travaux engagés, dans la limite maximale de 300.000 euros.Prévu pour les trois prochaines années, le dispositif ne limite pas le nombre de projets par commune, mais impose leur concrétisation dans un délai de 2 ans maximum après acceptation par le Collectivité.

L’objectif, permettre dans un délai relativement court de voir à nouveau la Martinique retrouver ses lettres de noblesses quant à son fleurissement, améliorer ainsi le cadre de vie de ses habitants, et s’accorder avec l’un de ses marqueurs touristiques.

Damien CHAILLOT