Les Français assignés à résidence ? Dans une note de travail de son conseil scientifique qui ne manquera pas d’être discuté, l’association Transport développement intermodalité environnement (TDIE) prône rien de moins que la liquidation de la « valeur mobilité sans frontières ». Après des années d’une politique de l’offre, qui ne permettra pas d’atteindre selon elle les ambitions climatiques fixées, elle appelle à jouer sur la demande – la restreindre –, en promouvant une sobriété « exigeante » et en appelant à faire des mobilités un « bien commun ». Compte tenu de sa prédominance, TDIE invite à se concentrer sur la route, en usant du signal-prix. Les Français y répondront-ils ?