Annoncé à son arrivée au Ministère chargé des Outre-mer, Jean-François Carenco a finalement fixé l’Oudinot du pouvoir d’achat à ce jeudi. Un rendez-vous à la fois lié au contexte d’inflation mondial mais aussi, de l’endémique cherté de la vie dans ces territoires. Lors des Assises économiques des Outre-mer ce mardi, le ministre s’est engagé à annoncer des mesures « territoire par territoire sur un certain nombre de produits ».

Ces produits, « soit ils baissent, soit ils sont stabilisés pour un an », a poursuivi le ministre, citant, en plus des produits de base, des produits « électroniques, des téléphones ». Le ministre devrait, pour se faire, signer des accords avec certains distributeurs comme Carrefour, Système U ou Les Mousquetaires.

Le ministre a aussi évoqué « le coût de l’aérien » ou encore « les abonnements divers et variés ». Sur le prix des billets d’avion, il refuse de « caper » les prix, c’est-à-dire les limiter, en raison de la situation économique des compagnies desservant les Outre-mer, mais il évoque des aides au fret ou encore, une augmentation des aides au déplacement et à la mobilité, dont le budget a été augmenté en 2023.