La préfecture de La Réunion annonce le passage en alerte 1. Une éruption du Piton de la Fournaise est probable à brève échéance. Une crise sismique est en cours.

LP Publié le 7 septembre 2022 à 18h26, mis à jour le 7 septembre 2022 à 19h14

Une éruption du Piton de la Fournaise est probable à brève échéance, annonce ce mercredi 7 septembre, la préfecture de La Réunion. Dans ces conditions, elle a décidé de déclencher la phase d’alerte 1 « éruption probable ou imminente » du dispositif spécifique ORSEC volcan depuis 17h.

Depuis 16h54, l’observatoire volcanologique du piton de la Fournaise (OPVF) enregistre une crise sismique. Cette crise est accompagnée de déformation rapide.

Selon les scientifiques, elle témoigne « d’une fragilisation du milieu et indique que le magma quitte son réservoir magmatique pour se propager à la surface ».

Une éruption est donc probable à brève échéance dans les prochaines minutes ou heures. « La crise sismique dure, mais nous n’avons pas encore la certitude qu’elle aboutisse à une éruption, elle peut aussi s’arrêter, prévient Philippe Kowalski, directeur adjoint de l’observatoire du Piton de la Fournaise. Cette crise sismique indique que le réservoir de magma a atteint une telle pression qu’il se fracture et que le magma remonte vers la surface ».

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

Interview Philippe Kowalski, directeur adjoint de l’observatoire du Piton de la Fournaise

Où va se situer cette éruption si elle se produit ? Il est encore trop tôt pour le savoir.

« Tous ces séismes sont localisés sous le sommet du volcan, c’est classique car le réservoir s’y situe, explique Philippe Kowalski. Donc le magma remonte, mais c’est seulement dans les dernières centaines de mètres qu’il s’orientera vers le nord, le sud, ou ailleurs. Pour l’instant, on ne sait pas encore si ça va sortir ni ou ».

Les scientifiques ne sont pas surpris par cette crise sismique. Ils observaient depuis des mois un gonflement du volcan indiquant que le réservoir de magma continuait de se remplir. « Ces derniers jours, ce gonflement s’accompagnait de quelques séismes », remarque le directeur adjoint de l’observatoire du Piton de la Fournaise.

Avec le déclenchement de l’alerte 1 « éruption probable ou imminente», l’accès du public à l’ensemble de l’enclos du Piton de la Fournaise est interdit jusqu’à nouvel ordre. Que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier.

La préfecture rappelle que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan est réglementé et soumis à autorisation de la Préfecture.

La gendarmerie nationale et l’office national des forêts ont été chargés de veiller à l’application de ces mesures de sécurité sur le site.