L’Union européenne s’assigne des objectifs élevés de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, en vue d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Pour inciter ses partenaires commerciaux à une démarche de ce type, elle se prépare à instaurer un mécanisme de taxe carbone aux frontières.