La crise sanitaire a remis la santé et les conditions de vie au travail, au cœur des préoccupations de notre société.

Dans les entreprises, les organisations de travail ont été mises à rude épreuve obligeant certaines à la fermeture temporaire voire même à la cessation d’activité. D’autres se sont adaptées et ont revu leur mode de fonctionnement en développant notamment le télétravail, ce qui a marqué un tournant durable et contribué à placer les conditions de travail au cœur du dialogue social et des relations quotidiennes au sein des collectifs de travail.

En Martinique, il y a eu en 2019 :

 2 305 accidents dont 51 graves qui ont entrainé 1 décès, contre en 2018, 2350 accidents dont 37 graves qui ont entrainé 2 décès

 296 accidents de trajets, contre 288 en 2018 ;

 161 maladies professionnelles reconnues, contre 142 en 2018.

Cette tendance haussière de la sinistralité souligne combien la santé au travail reste un enjeu majeur pour notre société et nous appelle à renforcer encore notre mobilisation collective pour relever le défi d’une réduction durable de celle-ci.

Dans ce contexte, le PRST 4 qui couvrira la période 2022–2025 participera activement à l’amélioration de la santé globale et des conditions de travail des salariés de Martinique. Il s’articulera autour des différents axes de travail nationaux tout en tenant compte des spécificités et priorités régionales

C’est dans cette perspective que la DEETS organise une matinale le 02 décembre Batelière de 08h à 12h, afin de rappeler les avancées dans le secteur de la santé et du travail mais également de poser les bases d’une véritable feuille de route stratégique visant à coordonner les différents acteurs intervenant sur les risques professionnels.

De nombreux partenaires (CCI, CGSS, DRAC, ARS, Association SAPHIR…) seront présents et interviendront afin d’étayer les travaux et donner leur visibilité sur les actions à venir ; le PRST 4 contribuera sur la base d’une concertation permanente avec les acteurs régionaux entre autres à impulser une culture de prévention, lutter contre les accidents du travail, les maladies professionnelles et les risques de désinsertion professionnelle.