Tirant un premier bilan de la réforme de la justice pénale des mineurs un an après l’entrée en vigueur du nouveau code, le ministère de la Justice se félicite notamment de la réduction des délais de jugement et de l’importance des mesures de réparation prononcées.