L’inflation dans la zone OCDE diminue pour atteindre 10.3 % en novembre 2022, en raison du ralentissement des prix de l’énergie dans la plupart des pays

Version complète du communiqué (graphiques et tableaux inclus – PDF)

10 jan 2023 – L’inflation dans la zone OCDE, mesurée par l’indice des prix à la consommation (IPC), a diminué en novembre 2022 pour atteindre 10.3 % en glissement annuel, retrouvant ainsi son niveau du mois d’août, après 10.7 % en octobre (Graphique 1). Des baisses de l’inflation en glissement annuel ont été enregistrées entre octobre et novembre dans 25 des 38 pays de l’OCDE. Néanmoins, l’inflation a augmenté de 0.5 point de pourcentage ou plus au Chili, en Finlande, en Hongrie, en République slovaque, en République tchèque et en Suède. Les taux d’inflation en glissement annuel les plus élevés ont été observés en Estonie, en Hongrie, en Lettonie, en Lituanie et en Türkiye (au-dessus de 20 % pour tous ces pays).

L’inflation de l’énergie a continué de baisser dans la zone OCDE pour atteindre 23.9 % en novembre, après 28.1 % en octobre, son plus bas niveau depuis septembre 2021. Néanmoins, elle est restée supérieure à 10 % dans 34 des 38 pays de l’OCDE, et supérieure à 30 % dans 14 d’entre eux. L’inflation de l’énergie a diminué dans la plupart des pays de l’OCDE, n’augmentant qu’en Finlande, en République tchèque, en Slovénie et en Suède. L’inflation de l’alimentation est restée stable à 16.1 %, tandis que l’inflation hors alimentation et énergie a légèrement diminué, pour atteindre 7.5 % en novembre.

L’inflation en glissement annuel dans les pays du G7 a baissé pour atteindre 7.4 % en novembre, après 7.8 % en octobre. Parmi les économies du G7, l’inflation a diminué en Allemagne, aux États-Unis et aux Royaume-Uni et n’a enregistré que peu de changements dans les autres pays. L’inflation de l’alimentation et de l’énergie a de nouveau constitué le principal moteur de l’inflation en Allemagne, en France, en Italie et au Japon. En revanche, l’inflation hors alimentation et énergie a été le principal contributeur à l’inflation totale au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis (Graphique 2).

Dans la zone euro, l’inflation mesurée par l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) a baissé pour atteindre 10.1 % en glissement annuel en novembre, après 10.6 % en octobre, en raison de la forte diminution de l’inflation de l’énergie. Il s’agit de la première baisse de l’inflation en glissement annuel dans la zone euro depuis juin 2021. L’estimation rapide d’Eurostat pour la zone euro en décembre 2022 montre une nouvelle baisse de l’inflation totale, à 9.2 % en glissement annuel. L’inflation de l’énergie aurait baissé pour atteindre 25.7 % en décembre, après 34.9 % en novembre, mais l’inflation hors alimentation et énergie aurait augmenté pour atteindre 5.2 %, après 5.0 %.

Dans les pays du G20, l’inflation en glissement annuel a diminué pour atteindre 9.0 % en novembre, après 9.5 % en octobre. En dehors de la zone OCDE, l’inflation en glissement annuel a baissé en Afrique du Sud, en Arabie saoudite, au Brésil, en Chine, en Inde et en Indonésie. Elle a seulement augmenté en Argentine. 

Visitez « Doonnées de l’OCDE » pour explorer ces données.

 Visitez « Données de l’OCDE » pour explorer ces données.

Données sous-jacentes :

OCDE, inflation annuelle
G20, inflation annuelle
Pays de l’OCDE, contributions à l’inflation annuelle de l’IPC par COICOP Division, mois en cours (xlsx)
Pays de l’OCDE, contributions à l’inflation annuelle de l’IPC, les composants sélectionnés, des séries historiques (xlsx)
G7 et économies non membres, agrégat de zones, taux d’inflation, graphiques séries historiques (xlsx)

 


Also AvailableEgalement disponible(s)