Le projet de loi permet de prolonger les règles actuelles de l’assurance chômage, dans l’attente d’une nouvelle réforme en 2023 pour répondre aux difficultés de recrutement des entreprises. Il crée également un service public de la VAE. Il s’agit des premières mesures pour parvenir au plein emploi d’ici 2027.