Plus d’un Français sur trois recycle ses déchets dans des composteurs domestiques ou collectifs. En plus d’y mettre les épluchures de légumes, certains y ajoutent des déchets plastiques et notamment des sacs plastiques à usage unique dits « biodégradables » ou « compostables ». Or, la dégradation totale de tels matériaux n’est pas garantie dans ces composteurs. L’emploi des composts peut alors présenter un risque pour l’être humain comme pour l’environnement. L’Anses recommande donc de ne mettre aucune matière plastique dans les composteurs domestiques.