Le 8 décembre, l’association Agir contre la prostituion des enfants (ACPE) organisait sa rencontre annuelle.

Crédit photo AFP

Le 8 décembre, à l’occasion de la rencontre annuelle de l’association Agir contre la Prostitution des Enfants (ACPE), le Docteur Aziz Essadek, maitre de conférences en psychologie, a dévoilé les résultats de sa dernière recherche sur le nombre et le profil des mineurs victimes de prostitution au sein de l’Aide sociale à l’enfance (ASE). 
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Je m’abonne

Déjà abonné ?